PROJETS EN COURS D’ÉLABORATION


1. Cendriers publiques
2. Collaboration avec LE CAP du Landeron.
3. « Poutz Days » 2020
4. Eclairage nocturne
(Veuillez défiler vers le bas pour plus d'informations sur les différents sujets.)

1. Cendriers publics au Landeron – un projet LLAD
Août 2019
Le Landeron Après Demain voudrait bien s’engager à placer des cendriers publics au Landeron là où la pollution par les mégots de cigarettes est grave et cause des dommages à l'environnement.
IGSU (https://www.igsu.ch/fr/igsu/qui-est-ligsu/) dit sur ‘littering’, mégots inclus :
Impacts sur l’être humain: le littering agace, réduit la qualité de vie et le sentiment de sécurité de la population dans les espaces publics et porte atteinte à l’image d’une ville ou d’une commune. Le littering peut aussi avoir des effets négatifs directs sur la santé des personnes, par exemple lorsque les enfants se coupent ou se brûlent avec des déchets abandonnés ici et là ou portent des déchets sales à la bouche.
Impacts écologiques: les déchets sauvages ont des conséquences négatives sur l’environnement. D’une part ils polluent le sol, les plantes et les eaux. D’autre part, ne pouvant pas être réintroduits dans les cycles des matières ils ne sont donc pas recyclables. Pour les remplacer, il faut extraire des nouvelles ressources, avec toutes les conséquences écologiques que cela suppose.
Impacts économiques: le littering coûte beaucoup d’argent. Chaque année en Suisse, le coût du nettoyage s’élève à env. CHF 200.- millions: dont 75 % alloués aux espaces publics des villes et des communes et 25 % aux transports publics. Il génère aussi d’importants coûts liés aux mesures préventives et aux campagnes de sensibilisation.
Nous nous engagerions avec enthousiasme, si la Commune du Landeron soutient notre projet, avec nos propres moyens
Bien cordialement , pour le Comité de Gestion :
Elisabeth Pin et Peter Hofs2. Collaboration avec LE CAP du Landeron.
Les premiers contacts ont été pris et les jeunes du CAP ont fait des propositions.
1. Design d'un 'Jardin Communautaire' sur le terrain à côté du CAP - approche permaculture -.
2. Participation au projet "Cendriers"
3. Accueil et participation active dans la conférence "L'éclairage nocturne gâche-t-il le clair de lune" le 12 novembre.
3. « Poutz Days » 2020 La Commune du Landeron à demandé à LLAD de faciliter un projet de l'école primaire en collaboration avec les Travaux Public (TP) du Landeron.
Les enseignant(e)s, dans le cadre des leçons, sensibilisent les enfants à la problématique des déchets (tri, collecte, vision zéro déchet, etc…)…
Ils aimeraient maintenant que les enfants aident les travaux publics durant quelques heures répartis dans l’année (belle période de mars à septembre) à collecter les déchets, au bord du lac, au port, aux abords du collège, etc…
La suite vous sera communiquée dès que plus de détails seront connus.
4. Eclairage nocturne:
La soirée d'information sur Eclairage nocturne a été bien fréquentée. Les contributions ont été très intéressantes et très appréciées.

Thierry Bohnenstengel (Biologiste) a discuté de la diversité et des effets négatifs de la lumière à cet égard. Il a également donné une liste simple de mesures pour réduire ou prévenir les perturbations.

Quoi faire selon Thierry Bohnenstengel.jpeg



Frédéric Cuche, Maison de la Nature de Neuchâtel, nous a introduit les beaux sons des différents hiboux et chouettes. Une trentaine de hiboux moyen-duc avaient leur dortoir, dans le temps, au camping de Le Landeron ! Bien sur que ce n'est pas la lumière seule qui les a chassés!!
image.pngimage.png


Chouette effraie https://www.youtube.com/watch?v=0wLdTpucILQ ou Chouette hulotte: https://www.youtube.com/watch?v=kKNfVUFIwBo

Laurent Debrot a mis l'accent en particulier sur l'histoire, la sécurité et la santé, ainsi que sur les lois et règlements dans ce domaine. Les actions entreprises ont fait l'objet de discussions à différents endroits en Suisse et leur acceptation a été discutée. Ainsi que le faux sentiment de sécurité, et la réduction nette du nombre d'infractions. La peur qui règne en de nombreux endroits a été mise en cause comme étant sans fondement.
image.png



Après la discussion les conférences, nous avons fait une promenade nocturne à travers le village en direction du CAP - Centre de la jeunesse. En chemin, Laurent nous a guidés avec beaucoup d'info sur la lumière, l'obscurité et ce qui s'y passe. A la fin, les animatrices de CAP, Noémie et Denise, nous ont préparé du thé et du vin chaud . Une très belle fin de cette soirée très instructive.


Si vous voulez en savoir plus et / ou si vous voulez faire plus à ce sujet, faites-le nous savoir. S'il y a de l'intérêt, nous pourrions penser à un groupe de travail qui organisera une "soirée de fête nuit" au printemps (le C2T est intéressé à participer). Et peut-être faire d'autres suggestions concernant l'éclairage dans Le Landeron (où, par ailleurs, la commune a déjà fait de son mieux pour réduire la quantité de lumière pendant la nuit).